27 juin 2007

Prétention

j'adore bien  tes écrits Ali,  et je me suis permis de faire un copier coller. J'espère que ça ne te dérangera pas.

 

Et je me suis permis le luxe d'écrire ma vie, de guetter mes moindres faits et gestes, de jouer à l'observateur curieux, à l'auteur mélancolique, au poète romantique. Je me suis fasciné de ses futilités, et observer une minute de silence face à ses douleurs.Ca m'a fait sourire de repenser mes echecs, de rescencer mes peines, je les voyais infimes, et une quiétude intime m'envahi.

Je voyais mes réferences de jadis succomber, mes doctrines s'envoler en éclats, mes devises changer aux fil des jours pour devenir obsolètes, et mes mots s'inscrire dans mon coeur, exciter mon esprit, et ressortir à travers mes écrits.

Un brin de satisfation m'effleura l'esprit.

J'étais venu à réaliser que tout était beau tant qu'il est nuancé, que la révolution et l'ébultion d'un être faisaient ses souvenirs inoubliables, que les crises étaient faites pr devenir plus fort, plus humain, que la relativité me motivait, que l'objectif m'excitait tant qu'il n'était pas atteint, et que l'amour qui semblait m'indifferer,façonait mes jours et nuits telle la dernière touche d'un peintre.

Je voyais en moi le peintre, le regard attentif, l'esprit détaché de la réalité, le pinceau melant les couleurs, préferant tantot le noir tantot le blanc, m'exaltant des nuances de gris, et m'épuisant à donner du sens aux formes dessinées sans grande prétention, avec une spontaneité quasi enfantine.

L"enfant en moi surgit, me souris, pardonne ma rigidité d'adulte, attendrit mon coeur, efface toutes mes douleurs à coups de rire, mon coeur s'emplit de bonheur.

Je redeviens moi!

                                              ALI

Posté par immmy à 21:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Prétention

Nouveau commentaire